Une géothermie 100% naturelle

Le projet vise à valoriser l’eau géothermale, qui vient du sous-sol, de manière naturelle. Il s’agit d’une eau souterraine dont les caractéristiques chimiques sont proches de l’eau minérale CONTREX. Aucune technique de type fracturation hydraulique ne sera utilisée afin de stimuler le réservoir en vue d’une production plus importante. Ce projet repose donc sur un principe où seuls les volumes d’eau qui pourront être pompés naturellement seront utilisés. Sur base des trois puits existants (Saint-Ghislain, Baudour et Ghlin), le débit est estimé à 150 m³/h et pourra assurer la majorité des besoins de l’hôpital Ambroise Paré en chauffage et eau chaude sanitaire … Si la nature est plus généreuse, le design des puits devra permettre de récupérer un débit supérieur et d’autres consommateurs situés à proximité immédiate des puits pourraient être raccordés (école des Ursulines, Cours de Justice, Nursing, école Léo Collard, etc.).