Les parties prenantes

IDEA

Créée en 1956, IDEA est l’agence de développement économique du territoire « Cœur du Hainaut ».  

Elle regroupe actuellement 27 communes qui comptent plus de 540.000 habitants. C’est une intercommunale multisectorielle active dans divers domaines d’activités d’intérêt général tels que : 

  • les infrastructures économiques et le conseil aux entreprises ; 
  • les études urbanistiques et d’aménagement du territoire ;
  • le secteur de l’eau (démergement, distribution, épuration) ; 
  • les expertises techniques pour les communes ; 
  • les énergies durables (géothermie, biomasse, éolien, etc.) ;
  • etc.

Depuis les années ’80, IDEA valorise, au travers de l’exploitation de deux puits situés à Saint-Ghislain et à Baudour, les ressources en eau   géothermale (eau souterraine naturellement chaude, +/- 70°C) et utilise l’énergie récupérée pour le chauffage de bâtiments publics (hôpitaux, écoles, logements sociaux, etc.) et d’entreprises. Ces dernières années, IDEA a également mis en exploitation le puits de Ghlin, alimentant la zone d’activité économique de GEOTHERMIA en bordure d’autoroute à Mons et directement dédiée au chauffage ou au process des entreprises. 

Plus d’informations via www.idea.be 


UMONS

IDEA collabore depuis 1985 avec l’UMONS dans le domaine de la géothermie et de ses développements en Cœur du Hainaut. 

Dans le cadre de cette collaboration, les missions de l’UMONS en matière de recherches sont notamment :

  • concernant l’hydrogéologie : l’étude des ressources en eau souterraine, de la pollution des nappes et des zones de prévention, ainsi que la cartographie hydrogéologique, la modélisation des aquifères, … ;
  • concernant la géophysique : l’étude des caractéristiques et structures du sous-sol proche et profond, la localisation et le suivi des zones polluées, … ;
  • concernant la géothermie : l’étude des aquifères profonds et des ressources géothermiques, la géochimie des aquifères géothermiques, … ;
  • concernant les ressources en roches et minérales : l’étude des gisements carriers et de leurs contraintes d’exploitation, entre autres, l’exhaure, … ;

Plus d’informations via www.umons.ac.be


Hôpital Ambroise Paré à Mons 

À travers ce projet novateur, le CHU Ambroise Paré entend affirmer sa volonté de diminuer son empreinte environnementale. 

En tant qu’hôpital citoyen, il souhaite assumer ses devoirs de service public, attaché à sa région, en réalisant notamment des économies d’énergie. 
Il espère ainsi contribuer au bien commun, de manière positive et responsable. 

Plus d’informations via www.hap.be