Les puits et les réseaux existants

Depuis les années ’80, IDEA valorise, au travers de l’exploitation de deux puits situés à Saint-Ghislain et à Baudour, les ressources en eau géothermale (eau souterraine naturellement chaude, +/- 70°C) et utilise l’énergie récupérée pour le chauffage de bâtiments publics (hôpitaux, écoles, logements sociaux, etc.) et d’entreprises. Ces dernières années, IDEA a également mis en exploitation le puits de Ghlin, alimentant la zone d’activité économique de GEOTHERMIA en bordure d’autoroute à Mons et directement dédiée au chauffage ou au process des entreprises.

IDEA fournit annuellement l’équivalent de 1,4 million de litres de mazout en énergie géothermique via le chauffage urbain, soit une économie de CO2 estimée à plus de 3.600 tonnes par an.

L’Intercommunale veille au travers de l’exploitation des puits géothermiques et des projets novateurs qu’elle développe en la matière à rencontrer ses objectifs en matière de développement durable, et plus largement les objectifs de la Wallonie en matière de production d’énergies renouvelables.

Dans la région de Mons, nous avons la chance d’avoir sous nos pieds, à environ 2.000 m de profondeur, une nappe d’eau chaude dite “géothermale”, dont l’exploitation est gérée par IDEA au travers de 3 puits existants, forés dans les années 1970 et 1980.

Le puits de Saint-Ghislain

Le puits de Saint-Ghislain est exploité par IDEA depuis le milieu des années 1980 et capte une infime partie des ressources en eau géothermale du Bassin de Mons (eau souterraine dont la température est naturellement d’environ 70°C).

L’énergie récupérée permet de chauffer, via un réseau de conduites calorifugées totalisant 6 km, de nombreux bâtiments publics tels que 3 écoles, 355 logements sociaux, une piscine, une gare et un hôpital.

Le puits de Saint-Ghislain a fourni en 2018 un total de l’ordre de 13.000 MWh aux différents clients du chauffage urbain, ce qui correspond à une économie d’environ 3.250 tonnes de CO2

Le puits de Saint-Ghislain présente les caractéristiques suivantes : 

  • foré de 1972 à 1978 ; 
  • 5.406 m de profondeur / équipement placé jusqu’à 3.000 m de profondeur ; 
  • température de l’eau : 73°C à débit nominal ; 
  • artésianisme : 100 m³/h. 

Le puits de Douvrain

Le puits de Douvrain permet, quant à lui, via une conduite de 1.200 m de longueur, la fourniture d’eau géothermale vers le site EpiCURA de Baudour (Hôpital L. Caty), la maison de repos et de soins « Les Jours Paisibles » gérée par SOLIDARIS et l’école communale de Douvrain.   En 2018, 760 MWh ont été fournis, ce qui correspond à une économie de 190 tonnes de CO2

Depuis 2014, la société AW EUROPE, active dans la fabrication de systèmes électroniques d’info-divertissement embarqués et de boîtes de vitesses automatiques pour l’industrie automobile, est alimentée en énergie géothermique via une conduite de 1.100 m de longueur, et est ainsi devenue la première entreprise belge bénéficiant de cette énergie renouvelable. Sa consommation s’est élevée en moyenne sur les années 2014 à 2018 à 400 MWh, ce qui représente une économie de 100 tonnes de CO2

Le puits de Douvrain présente les caractéristiques suivantes :

  • foré en 1979 ;
  • 1.447 m de profondeur ;
  • température de l’eau : 66°C à débit nominal ;
  • artésianisme : 95 m³/h.

Le puits de Ghlin et GEOTHERMIA

La 1ère zone d’activité économique belge alimentée à l’énergie géothermique !

Forte de son expérience de près de 30 ans en matière de réseau de chauffage urbain basé sur la géothermie, IDEA a décidé, en 2010, d’équiper, avec le même type de réseau, un de ses parcs d’activité économique de près de 40 ha, GEOTHERMIA, créant ainsi un parc unique en Belgique.

IDEA met de cette façon à disposition des entreprises qui s’installent sur GEOTHERMIA un réseau de chauffage zéro émission de CO2, mais elle ouvre aussi la porte aux entreprises qui ont besoin d’eau chaude à un prix attractif dans leur processus de production.

GEOTHERMIA comporte 6,4 km de conduites calorifugées, permettra à terme l’économie de 2.625 tonnes de CO2 par an et a reçu en 2012 le prix belge de l’énergie et de l’environnement dans la catégorie « Institution Sustainable Development Award ». 

GEOTHERMIA est implanté en plein cœur de l’Europe, le long du tronçon commun autoroutier formé par l’E19 Paris – Amsterdam et l’E42 Lille – Berlin. GEOTHERMIA est aussi au cœur d’un bassin économique dynamique et diversifié, à proximité du parc scientifique Initialis, d’une zone commerciale, d’infrastructures publiques conçues par des architectes de renom telles que la gare-passerelle multimodale de Santiago Calatrava ou le Centre de Congrès, MICX, de Daniel Libeskind.

Le puits de Ghlin présente les caractéristiques suivantes : 

  • foré en 1981 ; 
  • 1.550 m de profondeur ; 
  • température de l’eau : 71°C à débit nominal ; 
  • artésianisme : 100 m³/h.