Un suivi scientifique

Le projet de réseau de chaleur de la Porte de Nimy s’intègre dans un portefeuille de projets qui comporte également un projet de recherche scientifique mené par l’UMONS dont l’objectif final est l’élaboration d’un modèle de gestion permettant de favoriser la valorisation adéquate et durable de la ressource géothermique dans le territoire du Cœur du Hainaut. Ce modèle constituera un outil d’aide à la décision quant à l’implantation de réseaux de chaleur complémentaires.

Cette collaboration étroite avec l’UMONS, qui se poursuivra tout au long de la vie du projet, a notamment déjà conduit à la réalisation d’une campagne de prospection géophysique à l’échelle du Bassin de Mons destinée à préciser la géométrie du réservoir géothermique. Cette campagne et les données qui pourront être récoltées en cours de forage serviront à l’établissement d’un modèle hydrogéologique permettant de simuler et de visualiser les écoulements et les transferts de chaleur au sein du réservoir.