Le chantier

Si la géothermie constitue un réel projet de ville et contribue aux défis environnementaux, elle pourra générer quelques nuisances pendant les travaux. IDEA mettra tout en œuvre pour réduire ces désagréments temporaires. 

Afin de limiter les nuisances sonores liées au chantier, de nombreuses mesures seront mises en place telles que l’utilisation d’un rig hydraulique et le capotage acoustique des générateurs permettant ainsi de garantir des émissions sous les 40 DB(A) pour les riverains les plus proches (norme la plus stricte pour une zone d’habitat en période nuit et correspondant à un bruit de type intérieur cour). 

Un plan de mobilité relatif au chantier a été établi afin de limiter au maximum son impact sur le trafic déjà saturé au sein du quartier. Ainsi, au cours de la phase de chantier, les entrées et sorties du charroi se feront uniquement à partir de l’avenue du Tir ; aucune voirie ne sera fermée. Le nombre de camions sera limité (maximum 50 camions sur 1 à 2 semaines lors des phases d’installation et de démontage du chantier / maximum 3 à 7 camions par jour pendant les opérations de forage – durée de 6 à 9 mois) ; le trafic se fera uniquement en journée et en-dehors des heures de pointe. Une piste cyclable temporaire est envisagée et les passages piétons seront mis en évidence. Le passage souterrain restera accessible la majeure partie de la durée du chantier. 

En cas d’obtention du permis, le chantier se déroulera en deux phases : 

  • le creusement des deux puits géothermiques dans la partie Nord du parc : lancement en 2020 pour une période de 6 à 9 mois, 24h/24 et 7j/7 ;
  • la construction de la centrale géothermique dans la partie Sud du parc :  lancement à partir de mi-2021, pour une durée de 2 ans.

L’hôpital Ambroise Paré devrait d’ici fin 2023 être chauffé via une énergie propre et renouvelable, réduisant ainsi de manière importante ses émissions de CO2.

Une fois ces travaux achevés, le parc retrouvera pleinement ses fonctions d’espace vert en centre-ville, pleinement accessible au public. La centrale géothermique en exploitation n’occasionnera aucune nuisance, tout le matériel fonctionnant dans des espaces fermés.